Do you speak English? → Go to our English page!

Association Legalize it! Social Club : le "Hanfstübli" est en train de naître

Nous avons réussi les formations et travaillons beaucoup pour le projet de Social Club : planifications, entretiens d'admission avec les participants, préparation du lancement de la vente. La vente devrait débuter le 22 août 2023. Mais il reste encore beaucoup à faire !

Rétrospective depuis LI96 (hiver 22/23)

En décembre 2021, nous avions déjà fondé l'association “Legalize it! Social Club”. En mars 2022, la ville de Zurich nous a accordé une autorisation provisoire, mais ce n'est qu'un an plus tard (mars 2023) que l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) nous a accordé l'autorisation définitive.

Bâle vend depuis janvier 2023 !

Alors que nous étions encore en attente de l'OFSP, Bâle a lancé la première vente de cannabis en janvier 2023. Dans un premier temps, la moitié des 374 participants pourra acheter immédiatement de la beuh et du hash dans les pharmacies, l'autre moitié commencera avec six mois de retard.

Rendez-vous d'information ville de Zurich Janvier 2023

Fin janvier 2023, la ville a invité tous les exploitants de clubs sociaux à une réunion en ligne. Il est apparu clairement que la procédure d'autorisation pour un local associatif destiné à la consommation collective dure au moins trois mois (“procédure ordinaire”) plus 30 jours de délai d'opposition, et ce, bien entendu, au plus tôt à partir d'une demande de permis de construire élaborée, qui ne peut elle-même être établie qu'après la signature du contrat de location. Ensuite, le local doit d'abord être annoncé au conseil municipal, puis à l'OFSP. Ce n'est que 30 jours après cette notification que la première consommation peut avoir lieu.

A partir du moment où nous trouvons un local approprié, cela prendra donc au moins six mois. L'étude n'étant prévue que pour trois ans, cette tâche est urgente.

De plus, lors de cette réunion, la ville nous a vivement recommandé de chercher une personne qui puisse nous soutenir dans le processus d'autorisation. Nous avons entre-temps trouvé un architecte correspondant.

Premier entretien avec l'architecte et le planificateur spécialisé en ventilation

Nous avons également parlé à un expert en matière de ventilation. Il est apparu clairement que nous devions trouver un local disposant déjà d'une arrivée et d'une évacuation d'air, et que nous avions ensuite besoin d'un circulateur d'air adapté - coût de plusieurs milliers d'euros francs…

Formations en février et avril

Les services municipaux de santé (SGD) ont organisé deux formations pour tous les clubs sociaux et les pharmacies. La participation à ces formations permet d'obtenir un certificat qui autorise par la suite la vente légale de cannabis d'étude.

La première formation portait sur les objectifs de l'étude, la méthodologie, la durée, la collecte de données ainsi que l'accueil et l'admission des participants. La deuxième formation a porté sur le cannabis en tant que drogue récréative, les types de produits et les ingrédients, la réduction des risques et l'utilisation plus sûre ainsi que la détection précoce en cas de consommation à risque.

Les cinq personnes actives dans le projet Social Club sont donc officiellement autorisées à vendre du cannabis d'étude !

Apéro de lancement début mars

Le 1er mars, la ville a organisé un apéritif de lancement, où nous avons pu nous connecter avec les autres gérants de clubs sociaux.

Nous avons pu nous mettre en réseau. Ceux-ci sont confrontés aux mêmes défis que nous : Les locaux sont difficiles à trouver, les exigences et les processus exacts ne sont toujours pas très clairs.

L'OFSP autorise fin mars

A la surprise générale, la ville de Zurich a annoncé dans un communiqué de presse du 22 mars 2023 que l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) avait délivré l'autorisation.

Un jour plus tard, dans le Tagesanzeiger du 23 mars, on pouvait voir notre Sonia en couverture. Une telle couverture médiatique se reflète également dans le nombre de visites : le 23 mars, nous avons enregistré 432 visiteurs sur notre site web. En moyenne, ils sont habituellement environ 200 par jour.

Enquête sur les besoins

Après avoir reçu l'autorisation, nous avons mené une enquête auprès des personnes intéressées figurant sur notre liste d'attente afin de connaître plus précisément leurs besoins et de recevoir à nouveau un signe de vie. Nous pouvons donc maintenant mieux évaluer les besoins.

Actuellement, avec 58 membres, le besoin calculé est de 32 collectes par semaine, que nous pourrions facilement effectuer un samedi. Même 50 ou 100 collectes ne devraient pas poser de problème.

La culture est lancée

Les deux producteurs SwissExtract et Pure Production sont maintenant en train de cultiver. Les prochains mois seront consacrés à la récolte, au traitement et à la confection, jusqu'à ce que les premières commandes soient livrées par les producteurs en août.

Entretiens d'admission

Nous avons proposé 44 rendez-vous d'entretien en avril et plus de 50 en mai. Lors de ces entretiens individuels, nous inscrivons les participants dans le logiciel d'étude “Züri Can” de la ville (nom, e-mail et numéro de téléphone). Le logiciel nous guide ensuite à travers un questionnaire de dépistage et nous devons ensuite effectuer et documenter un test d'urine positif au THC, ainsi qu'un test de grossesse négatif pour les femmes.

Ceux qui veulent se faire une idée de la complexité de la participation à l'étude peuvent consulter les sept étapes ( !) sur stadt-zuerich.ch/cannabis-projekt sous “Inscription pour la participation à l'étude” et lire les informations sur l'étude (huit pages !) qui y sont liées.

Outre les nombreuses conditions et restrictions de l'étude, les participants ont également beaucoup de travail à effectuer en amont avant même de pouvoir réserver un rendez-vous pour l'entretien. Avant de réserver, la personne doit accepter les conditions de l'étude, lire les informations sur l'étude, s'inscrire obligatoirement et payer à l'avance la cotisation de membre pour un an via TWINT dans notre boutique. Avec ces étapes, tous les jalons sont alors posés pour l'achat de cannabis à partir du mois d'août.

Perspectives d'avenir : cartes d'étudiant et point de vente

La ville ne délivre pas immédiatement les cartes d'étudiant aux participants. Au lieu de cela, nous recevrons le premier lot de cartes d'étudiant en juin. Nous les conserverons et les distribuerons lors de la première vente de cannabis.

Une requête importante est également prévue pour le mois de juin à l'attention du conseiller municipal Hauri : la déclaration d'accord concernant l'emplacement des Social Clubs ou leur point de vente. Nous prévoyons actuellement d'effectuer la vente depuis notre bureau de la Quellenstrasse 25, du moins jusqu'à ce que nous ayons un lieu propre pour le local de notre association.

Perspectives d'avenir : Début des ventes fin août

En raison du long retard de l'autorisation de l'OFSP, le début de la vente n'a cessé de reculer. Le début de la vente actuellement prévu est fin août, c'est-à-dire après les vacances d'été.

Dès que la vente commencera, la situation financière de notre association Social Club changera radicalement. Même si aucun nouveau membre ne s'inscrit et que nous ne démarrons qu'avec 50 participants à l'étude, nous réaliserions une marge d'au moins 3'000 francs par mois - estimation prudente. Si les besoins exprimés par les membres se confirment, la marge pourrait être presque deux fois plus élevée.

Cela nous permettra de louer, d'aménager et d'exploiter le local de l'association comme dépense principale. Au début, en particulier, nous devrons faire face à des dépenses élevées, par exemple en raison d'éventuels aménagements nécessaires ou de l'installation d'un système de ventilation.

Pour plus d'infos sur ce projet : Hanfstübli

Dernière modification: 2023/09/22 17:21

Partager la page: facebook X (Twitter)

Aperçu juridique

Shit happens 15 (été 2023)

Cet aperçu en PDF