Do you speak English? → Go to our English page!

Notre intérêt : Le THC

De nombreuses personnes utilisent des produits contenant du THC comme médicaments ou comme stimulants. Mais le hasch et la beuh sont toujours illégaux. C'est pourquoi les utilisateurs de THC sont confrontés à divers problèmes. Nous, à l'association Legalize it!, aidons les personnes qui consomment des produits à base de THC à répondre à leurs questions juridiques. Nous proposons des conseils personnalisés et des informations écrites.

Nous suivons l'évolution politique sur le chanvre en Suisse et publions nos évaluations. Notre but est la légalisation complète du chanvre - même si la route sera encore longue.

Vous pouvez accéder à nos principaux sujets via les six points de la navigation en haut de la page (ou dans le menu hamburger sur votre téléphone mobile). La navigation rapide mène aux sous-thèmes respectifs d'un sujet principal (dans ce cas, l'actualité de notre association, poursuite et la politique). Vous trouverez ci-dessous toutes les dernières informations de notre association Legalize it!

Nouvelles

11.06.2024 – Le magazine Legalize it! n° 102 est paru & le n° 101 est en ligne

Ces jours-ci, nos membres reçoivent le numéro 102 actuel de notre magazine Legalize it! Ce numéro d'été contient un mélange de sujets : l'assortiment du Legalize it Social Club (projet pilote), un premier regard sur les chiffres de la persécution en 2023, le premier (parmi tant d'autres ?) article sur la situation en Allemagne et une clarification des termes. Nous rendrons le magazine complet disponible en PDF à partir de septembre.
Deviens membre afin d'être toujours au courant (par exemple aussi par e-mail) – tu permets ainsi nos activités et soutiens l'association. Legalize it!

Legalize it! n° 101 du printemps 2024 est en ligne Nous avons également publié un nouveau numéro de notre magazine Legalize it comme PDF. L'édition 101 peut désormais être téléchargé dans son intégralité ainsi que sous forme d'articles individuels dans les domaines de la politique et de la scène – la partie principale est constituée du rapport annuel 2023. Le numéro actuel (#102) est toujours réservé à nos membres.


04.06.2024 – Connaissances acquises lors du CannaTrade

Le salon CannaTrade s'est terminé il y a quelques jours. Cette année, le salon du chanvre était un peu plus petit, mais nous avons tout de même parlé avec de nombreuses personnes connues et nouvelles.

Nous avons ressenti chez certains une certaine euphorie : si l'Allemagne a fait des pas en direction de la légalisation, alors les choses vont aussi avancer chez nous ? Mais nous devons tout de même faire une remarque sceptique : Ce n'est pas parce que l'administration fédérale et la sous-commission élaborent quelque chose que cela va bien se passer.

Souvenons-nous qu'en 2004, le Conseil national a balayé en deux votes toutes les discussions, les rapports et les travaux de l'administration depuis 1996, voir l'article dans LI30. C'était fini !

Aujourd'hui, la plupart des gens espèrent à nouveau que cela va simplement marcher. Mais lors de la table ronde sur le sujet au CannaTrade, il est apparu clairement que la sous-commission n'a jusqu'à présent même pas abordé des questions aussi fondamentales que la taxation (cela nécessiterait sans doute un article constitutionnel et donc une majorité des cantons lors d'une votation, ce que tout le monde considère comme irréaliste) ou si la culture en extérieur et/ou en intérieur doit être légalisée. Il y a donc encore beaucoup de questions en suspens. La proposition de la sous-commission devrait être publiée à l'automne, nous verrons alors cela de plus près.

Nous pensons vraiment qu'il est urgent que quelques centaines de personnes se mobilisent dans tout le pays pour un changement. C'est-à-dire participer à des podiums, tenir des stands dans la rue, écrire des lettres de lecteurs, donner des interviews, gérer les médias sociaux et, de préférence, se présenter avec une photo et un nom pour défendre la cause. Sinon, nous craignons qu'il n'y ait pas de votation réussie (et il est pratiquement certain qu'une votation aura lieu).

Lors du CannaTrade, nous n'avons malheureusement pas senti de volonté d'entreprendre cet effort. C'est pourquoi nous ne sommes pas euphoriques.


28.05.2024 – Notre classement

Depuis de nombreuses années, Priska et Sven complètent nos archives tous les mois ou tous les deux mois. Aujourd'hui, nos archives contiennent 38 dossiers sur le droit, cinq sur l'international, douze sur la politique et sept sur des sujets divers. Nous classons des articles de journaux, des messages, des expériences, des concepts, des textes de loi, des rapports, des interprétations et bien d'autres choses encore. De la biochimie à la jeunesse, de la circulation routière au chanvre CBD, de l'international au commerce, des célébrités aux opinions.

Le chanvre et ses sous-thèmes sont vraiment un vaste domaine ! Les personnes qui souhaitent jeter un coup d'œil à nos archives sont invitées à s'inscrire à une réunion des membres.


21.05.2024 – Considération et compromis

La cohabitation entre les consommateurs et les non-consommateurs n'est pas toujours facile. Nous recevons de plus en plus souvent deux types de demandes à ce sujet :

  • des consommateurs qui subissent des pressions de la part de leur voisinage (gestion de l'immeuble, disputes, police) en raison de l'odeur et de la fumée qu'ils produisent.
  • des non-consommateurs qui souhaitent s'informer sur les possibilités d'agir contre les odeurs, sans toutefois devoir faire appel à la police.

(Tout cela est d'ailleurs encore plus compliqué, car il y a tout à fait des consommateurs qui sont dérangés par la consommation d'autres consommateurs - surtout si celle-ci dure toute la journée).

Nous essayons alors de présenter la vaporisation comme une alternative de fumer. D'après notre expérience, ce changement résout complètement les problèmes liés aux nuisances : vaporiser produit des émissions si faibles que même dans le même appartement, il n'y a plus vraiment de nuisances olfactives.

La situation est un peu plus difficile en cas d'autoculture (surtout si aucun filtre anti-odeur n'est utilisé, par exemple sur le balcon). Il n'y a pas de fumée, mais l'odeur peut être très forte.

Nous aimerions approfondir ce sujet, qui est de plus en plus souvent abordé lors de nos consultations, et nous espérons recevoir tes commentaires :

As-tu fait l'expérience de problèmes de voisinage liés au cannabis ? Dans ce cas, nous serions heureux de recevoir un résumé des événements et de savoir si une solution acceptée par tous a été trouvée. Plus nous recevrons de récits de ce type, plus nous aurons une vue d'ensemble sur le sujet !


14.05.2024 – Aperçu et aide à l'exécution CBD

L'Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) et l'Association des pharmaciens cantonaux (APC) publient ensemble un guide sur l'utilisation du CBD et d'autres cannabinoïdes qui ne sont pas soumis à la loi sur les stupéfiants. Une version 7 révisée a été publiée en avril 2024. Si vous voulez savoir comment ce domaine est réglementé par de nombreuses lois, vous devriez lire ce PDF.


07.05.2024 – Prends en compte nos membres entreprises !

Notre association dispose de deux catégories de membres : Les membres privés et les membres entreprises. Les deux reçoivent nos informations (magazine Legalize it!, aperçu juridique Shit happens, e-mailings) et peuvent participer à nos activités.

Les membres entreprises figurent en outre sur notre liste d'entreprises. Si tu as besoin de quelque chose et que tu veux faire des achats, nous te prions de regarder d'abord du côté de nos membres entreprises!


23.04.2024 – CannaTrade du 24 au 26 mai

CannaTrade 2024 du 24 au 26 mai Comme nous l'avions annoncé fin février, l'édition de cette année de la foire suisse du chanvre CannaTrade aura lieu :
Du 24 au 26 mai, nous aurons à nouveau l'occasion d'explorer et de vivre à peu près tout ce qui a trait au chanvre dans la halle 622 à Zurich-Oerlikon.

La foire est super accessible en transports publics, puisqu'elle se trouve juste à côté de la gare d'Oerlikon.

Outre les nombreux stands d'exposants du monde entier, il y aura à nouveau une vaste zone chillout en plein air avec une grande offre culinaire. De plus, un riche programme-cadre couvrant de nombreux intérêts aura lieu cette année encore. Citons ici le Joint Roll Contest et la CannaSwissCup – ce ne sont que deux des nombreux événements, dont des conférences et des tables rondes. Ainsi, 'notre' Sven participera samedi à la table ronde sur le thème «40 ans des éditions Nachtschatten : de la prohibition à la légalisation».

Nous nous réjouissons d'ores et déjà de ces trois jours inoubliables autour du thème du chanvre !


16.04.2024 – Statistique des stupéfiants 2023 : Aperçu

Cliquez pour agrandir l'image Fin mars déjà, l'Office fédéral de la statistique (OFS) avait publié la Statistique des stupéfiants (STS) pour l'année 2023. Entre-temps, nous avons pu actualiser nos documents et dans le Legalize it! n° 102, nous publierons un premier article avec ces chiffres. Comme c'est le cas depuis des années, il s'agira d'un aperçu général avec de premières estimations. Pour l'automne, une analyse plus spécifique est prévue, par exemple sur les différences entre poursuite pour beuh et pour le haschisch (LI103).
Mais nous pouvons déjà en dire autant à ce stade : Les chiffres ont baissé d'environ deux tiers depuis les pics de 2015 – mais près de 20'000 délits ont encore été dénoncés en Suisse en 2023 ! Et cela sans compter les chiffres des amendes d'ordre qui n'ont été publiés par l'OFS que jusqu'en 2021. Cela signifie que près de 55 délits liés au cannabis sont encore dénoncés chaque jour dans notre pays ! L'avenir nous dira jusqu'où ces chiffres baisseront avant d'atteindre le creux de la vague ou la légalisation.

Deviens membre et reste toujours au courant – aussi en ce qui concerne la répression et sa prévention!


09.04.2024 – Allemagne : premières constatations

aktuell_150210_zoom.jpg Comme nous l'avons déjà évoqué la semaine dernière, l'Allemagne connaît quelques changements en matière de cannabis. Cependant, les associations de culture prévues à partir de juillet seront réservées aux membres résidant en Allemagne (les magasins ne sont pas prévus par la loi actuelle).
Nous déconseillons maintenant d'emporter simplement son propre «matériel» de l'autre côté de la frontière pour ensuite consommer «légalement» en Allemagne – l'importation et le transit sont et restent en effet illégaux (freiburger-nachrichten.ch).

La douane allemande l'a déjà écrit clairement le 1er avril sur son site web : «En revanche, l'importation, l'exportation et le transit de cannabis restent interdits et sont passibles de sanctions.» Ou encore : «Pour éviter des conséquences pénales, la douane met donc expressément en garde les consommateurs et consommatrices contre l'importation en Allemagne de cannabis acheté à l'étranger.»

Ainsi, pour les consommateurs de Suisse, tout reste provisoirement (presque) comme avant en ce qui concerne l'Allemagne – à savoir illégal !

⇒ Mise à jour du 10 avril : Cannabis : les amis du chanvre mettent en garde contre les voyages de fumeurs de cannabis en Allemagne (nau.ch)


02.04.2024 – Nouvelle réglementation du cannabis en Allemagne

Depuis hier, de nouvelles règles concernant le cannabis et sa consommation sont en vigueur chez nos voisins allemands (tagesschau.de, watson.ch, srf.ch, texte de loi). Toutefois – et nous avons déjà fait pas mal d'expériences à ce sujet en Suisse – il faudra attendre quelques années avant que la nouvelle situation ne soit vraiment «ancrée» dans la vie quotidienne. Entre-temps, beaucoup de choses peuvent encore se passer – ou pas. Outre un nouveau gouvernement, les autorités de poursuite pénale locales, par exemple, devraient jouer un rôle important, car ils sont en première ligne et responsables de la mise en œuvre effective.
Chez nous, en Suisse, il a fallu dix ans et divers jugements du Tribunal fédéral pour que la gestion des amendes d'ordre et de la petite quantité était vraiment claire pour tout le monde et mise en œuvre dans l'esprit des législateurs. Mais comme la vie est ainsi faite, les amendes d'ordre avaient entre-temps perdu de leur importance et leur nombre n'est même plus publié par l'Office fédéral de la statistique depuis l'année dernière.
Mais pour l'instant, nous nous réjouissons pour nos frères et sœurs d'Allemagne et espérons que la nouvelle approche permettra de débloquer un peu la situation sclérosée du cannabis. Cependant, il faudra un certain temps pour que les gens se débarrassent de la répression qui dure depuis des décennies – et une fois que ce sera fait, les choses seront probablement différentes. Nous restons à l'écoute et nous vous en parlerons.


19.03.2024 – Allégements pour le chanvre médical

Nous avons remanié notre page sur le chanvre en médecine. Depuis août 2022, la prescription de médicaments contenant du THC ne nécessite plus d'autorisation exceptionnelle.

Mais les médecins ne délivrent toujours que rarement des ordonnances pour de telles préparations. Les coûts de ces médicaments sont très élevés en raison de toutes les réglementations. Les caisses d'assurance maladie ne sont pas non plus tenues de rembourser ces préparations, les malades doivent donc généralement les payer eux-mêmes.

Nous aimerions présenter un tel processus de prescription avec le plus de détails possible : Expérience personnelle, copies des documents, prix des médicaments, éventuellement aussi examen de l'aptitude à la conduite. Nous pouvons volontiers rendre les documents anonymes avant de les publier. Si tu as fait de telles expériences ou si tu connais quelqu'un qui en a fait, nous serions heureux de les connaître.


05.03.2024 – Une autre initiative classée sans suite

Aujourd'hui, comme prévu, le Conseil national n'a pas donné suite à l'initiative cantonale de Soleure pour la légalisation du cannabis.

Une sous-commission s'occupe déjà de ce sujet depuis plus de deux ans. L'initiative cantonale visait à soutenir ce processus.

Le nombre d'interventions, de discussions et de rapports sur le thème de la légalisation du chanvre est vraiment incroyable : Tu en trouveras un aperçu ici.

On parle et on écrit donc beaucoup. Mais l'interdiction du cannabis est toujours en vigueur et la sous-commission n'a pas encore publié de proposition pour un nouveau texte de loi. Il serait vraiment opportun de réaliser au moins un petit pas concret. Nous avons une proposition pour une liberté minimale.


20.02.2024 – Une demi-année au Hanfstübli

Notre projet pilote de cannabis a bien démarré et nous tirons un bilan positif de ces six premiers mois. Au total, nous avons vendu plus de 5 kilos de fleurs de beuh et du hasch (dans plus de 1'000 paquets).

Nous sommes heureux de constater que la plupart des produits ont été bien accueillis par nous et par les participants. Pour les produits qui marchent moins bien, nous attendons avec impatience la prochaine sélection et la prochaine récolte.

Nous remercions notre centaine de participants actuels pour leur bonne collaboration et nous nous réjouissons déjà d'accueillir les 50 retardataires restants (nous avons encore des place libres !).

N'ayant pas réussi à trouver une salle de consommation, nous prévoyons d'organiser quelques événements à la place.


30.01.2024 – Notre assemblée générale 2024 a eu lieu

Le 26 janvier, nous avons tenu notre assemblée générale 2024. Nous avons examiné le rapport annuel 2023 et adopté les comptes annuels. Notre comité actuel a été confirmé pour une année supplémentaire. Nous sommes en train de mettre au point le procès-verbal de la réunion. Nous publierons tous les détails dans le Legalize it! 101, qui parviendra à nos membres début mars. La réunion a été agréable et nous avons eu des échanges animés. Nous attendons avec impatience la 34e édition de notre association !


23.01.2024 – A l'aise en anglais ?

Pour nos pages web en anglais, nous recherchons une ou deux personnes actives qui contrôlent les pages traduites. Tu es à l'aise en anglais ? Aimes-tu travailler sur et avec la langue ? Tu n'as pas peur de quelques termes juridiques bien définis ? Tu as quelques heures à consacrer tous les trois mois pour aider à améliorer les nouvelles pages ? Alors, n'hésite pas à te manifester!


09.01.2024 – Qu'apporte la nouvelle année ?

Nous espérons que tu es bien arrivé dans la nouvelle année. Notre secrétaire Sven est à nouveau joignable par téléphone les lundis, mardis et vendredis après-midi. Qu'est-ce qui est prévu pour le premier semestre 2024 ?

  • Actuellement, le comité prépare les comptes annuels 2023 et met au point le rapport annuel.
  • Notre réunion d'association aura lieu le 26 janvier et sera alors consacrée à ces chiffres et événements. Les membres sont invités à s'inscrire.
  • Quatre numéros de notre magazine Legalize it! sont à nouveau prévus (n° 101 en mars, 102 en juin, 103 en septembre et 104 en décembre).
  • Nous sommes impatients de voir si la sous-commission se manifestera avec des propositions concrètes de légalisation ou si elle continuera à broyer du noir en silence pendant deux ans.
  • Nous voulons absolument que l'autoproduction soit libre, peu importe si une dépénalisation plus importante devait aboutir. Cette liberté minimale doit simplement être ! Nous sommes en train de formuler ce point en détail.
  • Les statistiques de suivi du chanvre 2023 seront publiées fin mars et nous sommes impatients de voir si la baisse de poursuite se poursuit, c'est-à-dire si le nombre de dénonciations a encore diminué.
  • Nous sommes toujours très intéressés par les documents relatifs à la répression (ordonnances pénales. Nous avons besoin d'informations sur la répression, de procès-verbaux et de témoignages.
  • La foire du chanvre CannnaTrade avec son festival aura lieu du 24 au 26 mai. L'un des thèmes sera certainement de savoir si l'Allemagne aura décidé quelque chose d'effectif d'ici là. Ou n'était-ce que du blabla ? Nous sommes vraiment impatients d'en savoir plus !

14.11.2023 => Aperçu de la situation juridique des produits à base de chanvre

Le rapport du Conseil fédéral fait 100 pages et donne un aperçu complet de la situation juridique des différents produits à base de chanvre. Il discute également de nouvelles approches possibles, tant pour les produits déjà légaux que pour le chanvre en tant que produit d'agrément. Ceux qui souhaitent approfondir le sujet y trouveront une bonne base.

Le rapport contient cependant une erreur : les consommateurs adultes ne sont pas seulement punis par une “amende d'ordre jusqu'à 300 francs”, mais soit par une amende d'ordre de 100 francs (si la consommation a été constatée directement par la police), soit ils sont dénoncés (si plus de 10 grammes ont été saisis, si des plantes ont été cultivées ou si une consommation multiple doit être punie). Et là, cela peut vite coûter 500 francs, voire quelques milliers de francs pour les cas les plus graves !


01.09.2023 => Comment traitons-nous les données ?

Nous avons résumé de manière compréhensible la manière dont nous traitons les données. Tu trouveras notre Déclaration de protection des données actuelle en bas de chaque page (avec les Mentions légales et notre Cookie Policy).


24.07.2023 => Tribunal fédéral : une quantité minime ne peut pas être confisquée !

Le communiqué de presse du Tribunal fédéral d'aujourd'hui est clair : celui qui acquiert et possède 10 grammes de cannabis pour sa propre consommation n'est non seulement pas punissable, mais il peut aussi garder cette quantité. La police ne peut pas la confisquer (sauf si elle observe également la consommation, auquel cas elle peut saisir le matériel et délivrer une amende d'ordre de 100 francs). Nous allons maintenant analyser le texte exact du jugement. Ensuite, nous suivrons si tous les cantons, ainsi que les douanes, se conformeront à cet arrêt du Tribunal fédéral et modifieront leur pratique.

Nous l'avons écrit à maintes reprises depuis 2013, depuis la 9e édition de notre brochure d'aide juridique Shit happens. Après quatre ans, le Tribunal fédéral a clairement indiqué qu'une quantité non punissable ne pouvait pas être sanctionnée. Maintenant il est clair que cette quantité ne peut pas non plus être confisquée. C'est une grande satisfaction d'être confirmé par le Tribunal fédéral après dix ans !

Texte de la décision du Tribunal fédéral (en allemend)


14.06.2023 – Shit happens 15 sous forme de dépliant, notre aperçu du THC & droit en Suisse

Shit happens 15 de l'été 2023 est en ligne Au cours des derniers mois, nous avons terminé la dernière édition de notre aperçu sur le THC & droit en Suisse. Cette édition remplace la brochure que nous avons publiée pour la dernière fois en 2021.
Pour la première fois, elle se présente sous la forme d'un dépliant de 12 pages – avec les principaux points clés sur le THC & droit. Sur chaque page, il y a au moins un lien pour trouver des informations complémentaires sur le domaine thématique correspondant dans notre wiki sur hanflegal.ch.

Nos membres ont déjà reçu un exemplaire lors de l'envoi de juin – mais la nouvelle édition peut être soit téléchargée sur PDF, soit commandée sur papier moyennant paiement.

Même après toutes ces années, nous espérons bien sûr que personne n'utilisera les informations de nos Shit happens et le wiki, mais les consultations juridiques et les chiffres montrent qu'en Suisse, des dizaines de personnes sont encore dénoncées chaque jour pour avoir consommé du cannabis. Shit happens justement… et pour ces cas, nous recommandons toujours de retenir les points essentiels – afin que tout le monde soit préparé si cela devait tout de même arriver.


02.04.2022 - Légalisation : des possibilités et une belle variante

Bundeshaus La question nous est régulièrement posée : quand le cannabis sera-t-il légal en Suisse ? Cette question ne vise généralement que la dimension temporelle (oui, cela prendra encore un certain temps).

Mais que signifie exactement “légal” ? Dès que le cannabis n'est pas complètement interdit, dès qu'il y a donc un usage autorisé, on peut parler de “légal”. Mais comment se présente cet usage légal dans la pratique, et quels sont les domaines qu'il englobe ? Est-ce que seuls les agriculteurs peuvent cultiver du cannabis avec une autorisation spéciale, ou est-ce que les particuliers peuvent également le faire ? Et les particuliers peuvent-ils vendre leur récolte à des amis ? Et où peut-on consommer ? Seulement en privé, ou aussi en public ?

Ces questions de détail sont nombreuses et peuvent toutes être réglées de manière libérale ou restrictive. Avant de pouvoir légaliser, la société doit donc se mettre d'accord sur le type de réglementation à adopter sur ces différents points.

Sur hanflegal.ch/legalisation, nous présentons d'abord sur quelques nouvelles pages les fourchettes des possibilités de régulation ainsi qu'une belle variante concrète de légalisation. Nous nous réjouissons de vos réactions.


Tu trouveras les archives de tous les articles dans la rubrique Association.


Association Legalize it!
Dernière modification : 2024/06/11 12:11

Partager la page: facebook X (Twitter)

Magazine Legalize it! #102

Malheureusement, ce magazine n'est disponible qu'en allemand.

Magazine Legalize it! N° 102 - été 2024

Devenir membre et vous recevrez tous les numéros !


Date suivante

Agenda

Réunion des membres 21. juin 18h - 22h