Do you speak English? → go to our English page!

konsumverz2010.jpg

Nombre de condamnations en 2010 : augmentation à un niveau élevé

Après deux ans d'application de la nouvelle méthode de comptage, le constat est clair : l'ampleur de la répression contre le cannabis a été nettement sous-estimée jusqu'à présent. Nous nous risquons à une comparaison avec la méthode de comptage précédente et pouvons comparer deux nouvelles années pour la première fois.

Nouvelles statistiques de l'OFS

Depuis deux ans, l'Office fédéral de la statistique publie les chiffres de la répression du cannabis. Les 35 premières années ont été compilées par l'Office fédéral de la police. Malheureusement, la méthode de comptage n'est plus la même, de sorte que la comparabilité est limitée.

Cependant, la nouvelle distinction entre contravention et dénonciation est plus logique : le premier est puni d'une amende et de les frais (quelques centaines de francs au total), tandis que le second est puni en plus de peine pécuniaire/jours de prison ou d'emprisonnement ainsi que d'une inscription au casier judiciaire.

Les problèmes des nouvelles statistiques

Il existe désormais de très nombreuses catégories (cannabis, chanvre (jeune plante), chanvre (plante séchée), chanvre (plante fraîche), haschisch, marijuana, huile de haschisch et graines de chanvre). Mais la plupart d'entre eux sont pratiquement “vides” : c'est-à-dire que les deux catégories haschisch et marijuana s'y taillent la part du lion. Nous avons donc décidé d'ajouter les autres catégories à ces deux catégories. Donc beuh signifie pour nous : cannabis, chanvre (jeune plante), chanvre (plante séchée), chanvre (plante fraîche), marijuana et graines de chanvre. Pour nous, le haschisch comprend : le haschisch et l'huile de haschisch. (Pour plus de détails, voir Legalize it! 52.)

Question ouverte

Cependant, il existe également une catégorie “Plusieurs substances”. On y trouve également divers cas de chanvre pur (par exemple, quelqu'un qui a été pris avec graines de chanvre et de la marijuana). Malgré des demandes répétées, l'OFS ne s'est pas senti en mesure de ventiler cette catégorie, pourtant bien remplie, pour nous. Il est donc possible que chaque barre dans les transgressions soit supérieure de quelques milliers de cas à ce que nous présentons.

amendes d'ordre

amendes d'ordre, qui joue principalement un rôle à Saint-Gall et à Neuchâtel, ne doit pas non plus être inclus dans ces chiffres et représente probablement quelques centaines de cas supplémentaires par an.

Comparaison avec le passé

Alors qu'auparavant les renvois étaient comptés, ce sont désormais les accusés et les infractions qui sont comptés. En principe, il devrait y avoir moins d'accusés que de déclarations, tandis qu'il devrait y avoir plus d'infractions que de déclarations. Nous comparons maintenant les 35 anciennes années avec les deux nouvelles.

Dans le cas des condamnations pour consommation (premier graphique), les nouveaux chiffres se situent toujours dans la fourchette d'un écart raisonnablement compréhensible, mais dans le cas des condamnations pour trafic (délit ), les cas sont beaucoup plus nombreux qu'auparavant. La raison de cette situation n'est pas claire. Mais il est clair que l'ampleur de la répression a été largement sous-estimée. En 2010, elle a touché plus de 35 000 personnes dans le cas des violations et plus de 7 000 personnes dans le cas de délit. En un an. C'est énorme.

Comparaison entre 2009 et 2010

Mais même si nous ne comparons que les deux nouvelles années entre elles (qui sont directement comparables), nous constatons des augmentations de 7-8% du nombre d'infractions et d'environ 5% du nombre de délit. Nous sommes curieux de voir comment cela va évoluer dans les prochaines années. Quoi qu'il en soit, la répression continue de faire rage avec toute sa force.

Peut-être que les policiers surchargés de travail - qui ont même fait une petite grève des bus à Zurich pour souligner leur surcharge précaire - devraient se demander s'ils ne devraient pas au moins s'épargner l'enregistrement des plus de 40 000 infractions dans le domaine du THC-contravention? Ces poursuites sont de toute façon répréhensibles - il n'y a pas de victimes à protéger - donc moins (répression) serait clairement plus (décence).

konsumverz2010.jpg

handelverz2010.jpg

fr/thc_recht/li560203.txt · Dernière modification: 2021/10/18 17:20 (modification externe)
Cette page a été traduite automatiquement. Veuillez signaler les erreurs si vous en trouvez !

Partager la page: facebook Twitter

Brochure sur l'aide juridique

Shit happens, 14ème édition à partir de l'été 2021


Shit happens 14
Commandez maintenant