Do you speak English? → Go to our English page!

li281113.jpg

Aperçu de 3 vaporisateurs

La vaporisation du THC est sans doute l'avenir de l'herbe à fumer. Pour des raisons d'efficacité, de santé et à cause de la répression en cours. Nous avons soumis trois dispositifs de vaporisation très différents à une première série de tests. Notre photo ci-dessus montre des fleurs de chanvre avant et après vaporisation. Les vaporisateurs ne doivent ni brûler ni carboniser l'herbe. Il suffit de la brunir un peu - et de libérer autant de THC que possible.

Vapir

li281113vapir.jpg

Première impression

Cet appareil est fabriqué presque entièrement en plastique. Même le tuyau sur lequel vous tirez est en PVC. En conséquence, le tout sent extrêmement le plastique au début. Ce phénomène s'atténue quelque peu avec le temps.

Comment cela fonctionne

Une sorte de sèche-cheveux souffle de l'air chaud à travers un tiroir dans lequel est insérée la beuh. La température peut être réglée par une commande électronique. Les vapeurs sont projetées vers le haut et sont recueillies dans une très petite chambre. Si vous ne tirez pas assez vite (ou n'éteignez pas le chauffage), la vapeur s'échappe par tous les joints et les fissures - le THC se répand dans la pièce …..

Lieu de fabrication

Chine (production), États-Unis (conception)

Points négatifs spécifiques

L'odeur du plastique est vraiment dégoutante. Même si cela s'estompe avec le temps, c'est assez effroyable. Le fabricant recommande cet appareil uniquement pour le sevrage tabagique - pas du tout pour l'inhalation de cannabis. Le mode d'emploi est rédigé de manière assez maladroite. Il est très facile de surchauffer la beuh, elle devient parfois très brune. L'appareil lui-même devient très chaud à certains endroits, il faut donc faire attention. Comme vous devez le tenir en main (il ne tient pas très bien debout tout seul), c'est un gros point négatif.

Points positifs particuliers

Le Vapir peut également être utilisé de manière mobile dans une version avec une batterie rechargeable. Sinon, nous ne remarquons pas d'autres caractéristiques positives.

Prix

Environ 500 francs.

Évaluation globale

Il est possible de vaporiser du chanvre avec cet appareil. Mais dans notre série de tests, c'est l'appareil le moins populaire, principalement à cause de son goût de plastique. À ce jour, nous n'avons pas trouvé d'adepte de cet appareil.

Élément

li281113element.jpg

Première impression

Cet appareil est presque entièrement fabriqué en bois (local) et en verre, le tube est en silicone inodore. Il est très beau, surtout dans l'obscurité lorsque la lampe est allumée.

Comment cela fonctionne

Une petite lampe chauffe l'air, qui glisse à travers la beuh lorsque le tuyau est tiré et peut encore être filtré par l'eau dans le récipient en verre (qui est en fait inutile). Vous pouvez régler la puissance de la lampe à l'aide de trois niveaux. Vous pouvez voir comment la vapeur se développe et vous devez faire une estimation pour savoir combien de temps vous maintenez le réglage au niveau le plus fort avant de le diminuer à nouveau et vice versa.

Lieu de fabrication

Bienne (Suisse)

Points négatifs spécifiques

Le verre contenant la beuh peut devenir très chaud. Donc, si vous fumez depuis longtemps et que vous voulez changer de mélange, vous devez être prudent. Si vous laissez la lampe sur le réglage le plus élevé pendant trop longtemps, la beuh peut devenir un peu sombre (mais elle ne s'enflamme pas). Selon la façon dont vous inhalez, la température de la beuh est différente.

Points positifs particuliers

Il s'agit d'un dispositif peu coûteux qui permet d'obtenir un bon résultat avec très peu de technologie et une faible consommation d'énergie. L'élément est relativement petit et maniable. Il est produit en Suisse, en grande partie à partir de bois local. Si vous n'utilisez pas d'eau, le fonctionnement est absolument silencieux.

Prix

Environ 450 francs.

Évaluation globale

Un dispositif intéressant, mais il faut “participer” : Vous devez être observateur. Ce n'est pas la tasse de thé de tout le monde, mais vous pouvez très bien vaporiser du chanvre avec cet appareil après une période d'apprentissage.

Volcano

li281113volcano.jpg

Première impression

Un énorme volcan en métal se dresse devant vous, absolument stable. Le tout accompagné d'un sac de film alimentaire pour four qui crépite et auquel il faut s'habituer.

Comment cela fonctionne

Une pompe transporte l'air dans un bloc métallique où il est chauffé. La température peut être réglée en continu au moyen d'un commutateur rotatif. L'air chauffé entre dans le ballon par une chambre de remplissage avec la beuh. Après 45 secondes, un ballon moyen est rempli de vapeurs de THC. Puis le ballon est retiré de l'appareil, une valve empêche le THC de s'échapper. Le ballon peut alors être transporté librement.

Lieu de fabrication

Tuttlingen (Allemagne)

Points négatifs spécifiques

La pompe fait du bruit lorsqu'elle gonfle le ballon (mais le chauffage et le maintien de la température sont silencieux). Il faut s'habituer au crépitement du ballon (lors du gonflage et du dégonflage). Le prix est élevé (mais il en vaut la peine).

Points positifs particuliers

Le ballon amovible vous permet de le faire passer à vos amis et connaissances, ainsi que de l'utiliser au lit. Lors de l'inhalation, vous n'entrez pas en contact avec des parties chaudes en raison de la séparation entre la vaporisation et la consommation. L'appareil est très efficace car presque rien ne fuit. Ceci grâce à la valve du ballon. La température est maintenue à un niveau extrêmement précis afin que la beuh soit vaporisée de manière très homogène. Une fois que vous avez trouvé votre température préférée, vous pouvez vaporiser la beuh exactement de la même manière, encore et encore.

Prix

Environ 750 francs.

Évaluation globale

Un vaporisateur entièrement fonctionnel. Tu ne peux rien faire de mal, ça marche toujours. S'il y a du THC dans la beuh, alors le ballon en est plein. Tu peux très bien vaporiser.

Dernière modification: 2023/06/09 16:24

Partager la page: facebook X (Twitter)

Aperçu juridique

Shit happens 15 (été 2023)

Cet aperçu en PDF